Le singe bavard

L’OMS a testé la nocivité du téléphone portable sur une espèce animale dont l’identité n’a pas été divulguée.
Ce n’est pourtant pas la première ni la plus importante vague de tests de ce genre.

En effet, les opérateurs de téléphonie et les constructeurs de mobiles ont eux aussi effectué la même expérimentation, pendant plus de quinze ans, sur l’espèce que Desmond Morris surnomme « singe nu » (du fait de son absence de poils) mais dont le nom savant est homo sapiens sapiens garritor.