Vu à la crèche

La maman de la petite fille est venue engueuler les dames de la crèche tout en me désignant du doigt : « monsieur est témoin, il a tout vu, n’est-ce pas monsieur ? »
Mais qu’est-ce que j’avais vu, exactement ?
 

Mais bon, j’allais pas cafter quand même. Et je veux pas avoir d’emmerdes alors j’ai dit « mais pas du tout, c’est votre fille qui les embêtait ».
Se mettre à quatre pour cogner une fille qui pleure par terre, ça permet de souder le groupe, c’est comme ça qu’on apprend la vie en société.
Et puis ça fait des anticorps.
Et puis ça forge le caractère.

Oui, et puis elle n’a qu’à pas être une victime, l’autre. Si ça lui arrive elle l’a bien cherché, il n’y a pas de fumée sans feu, vous avez vu comment elle s’habille, ah de mon temps les jeunes filles savaient se tenir.