Chansons

You are currently browsing the archive for the Chansons category.

Impossible de déterminer la langue que parlaient ces messieurs : turc, albanais, macédonien, romani, kurde ? Ni du grec, ni une langue slave en tout cas.
Un nom revenait régulièrement :

Bonus : Keith Jarrett

Rions un peu.
Imaginons une loi votée en France dont l’application précèderait tout jugement, dont l’enquête sans preuve serait menée par des détectives privés salariés par des sociétés qui s’estiment spoliées et confiée ensuite à une administration potentiellement kafkaïenne. Ce serait bizarre non ?
Supposez une loi qui présume de la culpabilité de tous et pour laquelle il faudrait faire preuve de son innocence. Ce serait anticonstitutionnel, non ?


ll faut croire que cette loi n’est pas si fasciste car son décret d’application vient de passer et ses effets devraient se faire sentir incessamment.
Puisque je ne veux pas perdre mon job à TF1, comme ce malheureux jeune homme, je ne vais pas dire à quelle loi je pense, et je ne vais pas dire ce que j’en pense, et surtout pas à Françoise de Panafieu qui a la réputation d’être un peu cancanière !

Nicolas Sarkozy était au Radio City Hall, en plein coeur de Manhattan, pour applaudir sa troisième épouse, Carla Bruni-Sarkozy, venue rendre un hommage chanté à Nelson Mandela pour son 91e anniversaire.

anniversaireMandela

michael2

Britney Spears, chanteuse : « J’étais tellement excitée à l’idée de le voir à Londres…tout au long de ma vie il a été une inspiration, je suis dévastée qu’il soit parti. »

Ricky O’Casey, particulier : « Je suis extrèmement triste. Je venais d’obtenir une place pour un de ses concerts à Londres. Comme c’était au marché noir je n’ai aucune chance d’être remboursé. »

Ricky67, particulier à particulier : « Cause empêchement, cède place concert Michael Jackson Londres au quart du prix. »

Sanofi-Aventis, philantrope : « Je suis choqué d’apprendre l’interdiction du di-antalvic par la commission européenne, car même si ce médicament est dangereux, des intérêts financiers non-négligeables sont en jeu. Certains comprendront vite qu’ils ont fait une boulette et que toute erreur se paie, je sais où vous habitez les mecs, vous ne pourrez pas vous cacher toute votre vie. »

Maître Eolas, bâtonneur : « Ce que mon client veut dire c’est que la mort de Michael Jackson l’attriste autant que celle de l’actrice Farrah Fawcett et du guitariste Sky Saxon. Les malentendus qui entourent le di-antalvic lui ont causé beaucoup de peine aussi. Il ne s’agissait en aucune manière d’une forme de menace adressée aux fonctionnaires de l’agence européenne du médicament, ainsi qu’a voulu le faire croire une certaine presse d’ultra-gauche islamo-fasciste habituée aux polémiques de bas étage. »

Jean-Pierre Mader, macumbiste : « Je suis infiniment attristé par la mort de Michael Jackson qui était comme moi une icone des années 80 et dont la mort prématurée occupe tellement d’espace médiatique que personne ne parle de la sortie de mon disque. »

Bernard Laporte, rugbyman : « Je suis décontenancé par cette nouvelle complètement inattendue qui prouve que le dopage médicamenteux non encadré par un médecin peut faire du mal aux grands artistes comme aux sportifs. Par ailleurs j’aimerais que l’on parle du fait que je n’ai plus mon secrétariat d’état, on dirait que tout le monde s’en fiche. »

nk_m , twitteuse : « regis suis aux wc étage 1 mairie longjumo plus de papier help »

nk_m : « Régis j’ai posté sur Twitter au lieu de vous envoyer 1 sms. Comment effacer ? »

Monseigneur Pinoque, cardinal : « Le Vatican tient à rappeler que certains doutes subsistent à propos de la moralité de Michael Jackson. En effet, en dehors de ce pour quoi il est célèbre, il semble qu’il ait été témoin de Jéovah, danseur et même chanteur. »

Christian Fauré, consommateur : « Je me sens coupable d’avoir dansé de joie jusqu’à épuisement sur ses chansons, coupable d’avoir chanté à tue-tête pendant des heures jusqu’à me persuader que j’étais arrivé à chanter comme lui »

Takeo Kawamura, porte-parole du gouvernement japonais : « Je ne savais pas grand chose sur lui mais je n’ai pas eu l’impression qu’il était noir car son visage était tout blanc« 

Mon p’tit kaki

[…] Pourtant, j’avais bien d’ la peine
Et quand le train a démarré
Je n’avais plus d’ sang dans les veines
Mais j’ai crâné pour n’ pas pleurer

Mon p’tit kaki, mon grand chéri, 
Puisque t’étais posté devant le distributeur
J’ai pas osé acheter mon billet 
Et puisque l’train partait
Et que j’voulais pas le rater
Du coup j’ai du frauder
Et c’est un peu à cause de toi
Enfin bon remarque c’était la grève
Ils vont pas me faire chier les contrôleurs.
 

Il était beau, il était blond, il sentait carrément le houblon, il avait l’air bizarre de roupiller les yeux ouverts, gare Saint-Lazare, tout vert.
Son air calme, concentré, apaisé, méditatif, et puis son fusil d’assault aussi, décourageaient ceux qui voulaient s’acheter un billet.
Mon p’tit kaki.